• J'ai envie de vomir


    Quand je lis les articles, les commentaires sur internet, relatant les évènements tragiques qu' a vécu la France cette semaine, j'ai envie de vomir. 

    Depuis trop longtemps, notre peuple a oublié ses valeurs fondamentales, sa devise "liberté, égalité, fraternité". Depuis trop longtemps, notre peuple est divisé, parce que déverser sa haine contre l'autre est devenu quotidien. Depuis trop longtemps, nous ne pensons plus à la France, mais à son simple égo, soi-même. Il a fallu un attentat pour que la France se relève, dévoile ce qu'elle a de plus précieux: sa nation. Je parle de "nation" française, du peuple français. Je ne parle ni de religion, ni de couleur, ni de richesse, mais bien de nation.

    Alors, oui, j'ai envie de vomir, quand je vois des individus qui utilisent ces évènements tragiques pour en faire de la propagande, qui détournent les informations pour faire germer les graines de la Haine dans le cerveau de chacun. J'ai envie de vomir quand je lis les commentaires antisémites, les commentaires sur la France islamophobe, quand j'entends dire que certains partis politiques ne sont pas invités à manifester dimanche. Tout cela montre, une fois de plus, que la plupart des Français ne retiennent rien de l' Histoire. Cette Histoire doit nous rendre meilleurs. Alors, n'alimentez pas la Haine que ces tueurs ont déversé, n'alimentez pas toutes ces phobies, aussi stupides soient-elles. Réfléchissez, renseignez-vous, éveillez-vous et réveillez-vous.

    « En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. » Gandhi.

     
    "On l'a exécuté parce qu'il défendait la laïcité, l'esprit voltairien, le fruit de cet idéal de République. Il est mort debout, il a été exécuté, avec ses camarades, comme il me dirait. On peut être très fiers de lui. Tous ces dessinateurs méritent le Panthéon. Ils se sont battus pour des principes et des libertés que l'on a oublié de défendre. Ils sont morts pour que l'on puisse rester libre dans ce pays, en France". Jeannette Bougrab.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :