• encoder avec les élèves en difficultés

    encoder avec les élèves en difficultés

     

    Dans ma classe, je propose des fiches d'encodage à la fin de chaque séquence sur un son.

    Mais il y a des élèves qui ont des difficultés à écrire en cursive. J'ai donc réfléchi à un nouvel exercice d'encodage en allégeant l'écriture.

    Voici ce que je leur propose: découper et coller les syllabes dans l'ordre pour fabriquer le mots correspondant à l'image.

    encoder avec les élèves en difficultés

     

    encodage son s et son p

    encodage son b et son v

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    d'autres fiches à venir...

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Asselin de Willienco
    Mercredi 7 Décembre 2016 à 13:04

    en effet, l'encodage n'est pas toujours facile et le geste graphique ajoute une difficulté supplémentaire. pour ces élèves mais pour tous les autres aussi ! votre proposition est intéressante mais ne va pas assez loin car en leur donnant les syllabes vous induisez leur réponse. par contre en leur donnant des étiquettes lettres de l'ensemble de l'alphabet vous les mettez dans les même conditions que ceux qui doivent écrire....

    vous pouvez aussi vous appuyer sur des méthodes éprouvées  qui associent le  geste ( Borel Maisonny) mais aussi des comptines  des chansons mimées (qui font participer l'ensemble du corps et des sens de l'enfant) ( Jean qui Rit) vous verrez vos élèves prendront un réel plaisir, seront plus attentifs ( car paradoxalement on passe son temps à les faire changer de position ce qui équilibre leur énergie) et progresseront TOUS plus vite et avec une meilleure orthographe!

    je suis orthophoniste et maman de 8 enfants avec tous les profils à la mode ( hyper actif, dys, précoces...)

    2
    Dani 403
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 18:47

    Tout à fait d'accord pour faire bouger les élèves. Le cerveau apprend mieux quand on bouge. Par contre, on ne peut pas s'attendre à ce que tous les élèves performent au même niveau et de la même façon. Si le geste graphique est un handicap pour certains, il faut s'assurer que ce ne soit pas une barrière à leur apprentissage. Donc on travaillera l'encodage en manipulant, découpant etc. L'écriture cursive se travaillera séparément.

    3
    Asselin de Willienco
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 22:46

    je suis bien d’accord avec vous chaque élève avance à son rythme propre, et en suivant ses propres chemins d'acquisition. c'est pourquoi je parlai de la pédagogie Jean qui Rit qui propose à chaque enfant de se saisir de ce qui lui est utile en proposant l'ensemble à tous.

     

    bon travail à chacun

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :